Actualités

L’arrêté royal du 10 juin 2014 déterminant les missions exécutées par les zones de secours a été adapté afin d’entériner la responsabilité des pompiers en matière de « Casualty Extraction Team » (CET). Cette règlementation sera d’application à partir du 1er janvier 2019. Les Casualty Extraction Teams (CET) seront mobilisés lors d’attentats afin d'évacuer les victimes de manière sécurisée mais plus rapide et, ainsi, d’accroître les chances de survie des blessés.
Le Centre fédéral de connaissances pour la Sécurité civile (KCCE) organise à partir de juin les épreuves destinées à l'obtention du certificat Dir-PC-Ops.
logo 112
La désignation "Centres de secours 100/112" (CS100 / 112) date d'un passé lointain où les numéros 100 et 112 existaient encore de manière distincte. Cependant, le SPF Intérieur n'a pas fait la promotion du numéro "100" pour les ambulances et les pompiers depuis des années. Il est donc temps d'adapter les noms de ces centres pour l'aide d'urgence à la réalité d'aujourd'hui et c'est pourquoi ces centres seront désormais des «Centrales d'urgences 112 (CU 112)».
Le rapport annuel 2017 de la Commission de Sécurité Astrid est disponible.
Les pompiers volontaires pourront également avoir droit à un congé-éducation en 2018 dans leur profession principale pour suivre un certain nombre de modules spécifiques des formations de brevet. Ces modules ont été agréés parce qu'ils peuvent également s'avérer utiles dans le secteur privé.
Le Conseil des ministres a approuvé ce 4 avril 2018 six projets d’arrêtés royaux consacrés à la réforme de la Protection civile. La mise en œuvre de ces arrêtés est prévue le 1er janvier 2019.
Vendredi 16 mars 2018 dans la matinée, Jeffrey (34 ans) de Saint-Trond a effectué une réanimation sur son voisin âgé de 82 ans jusqu'à l'arrivée de l'ambulance et du SMUR. Et avec succès. Ensuite, comme tous les jours, il s'est rendu à son travail dans le Centre d'appels urgents 101.
Le Service Public Fédéral Intérieur a reçu le 6 mars 2018 le prix de l’ “organisation publique fédérale de l’année 2018”.
En 2009, un groupe de sapeurs-pompiers volontaires avait intenté une action en justice contre la commune de Nivelles concernant leur statut de pompiers volontaires à Nivelles. La commune de Nivelles n'avait pas gagné l'affaire devant le tribunal du travail et avait fait appel de cette décision devant la Cour du travail de Bruxelles.

Pages

S'abonner à Actualités